Edith MEYER Sophrologue Caycédienne - 06.09.51.38.55 contact@sophro-ose-lille.fr

Ils ont essayé, ils témoignent

« La sophrologie m’a apporté sérénité et confiance en moi. Edith est une personne très professionnelle, emphatique et qui a su trouver la bonne méthode et les bons mots pour donner un autre sens à mon quotidien et aux épreuves de la vie. Cette expérience a été très enrichissante, les petits réflexes de la sophrologie font maintenant partis de mon quotidien. Alors si vous hésitez, je vous recommande la sophrologie et le professionnalisme d’Edith.  »

Aude, octobre 2018

« Je suis étudiante en 2ième année à l’école vétérinaire de Toulousen et je suis une grande stressée depuis les 1iers examens que l’on doit passer (brevet et baccalauréat). En 2ième année de classe préparatoire je ne me sentais pas de réussir les concours d’entrée aux écoles vétérinaires, j’étais paniquée à l’idée d’échouer et plus encore de me retrouver devant les enseignants à l’oral. En classe préparatoire il y a toutes les semaines des DS et des Kholles (interrogations orales qui préparent à l’oral du concours) et à chaque fois j’étais stressée. Devant la porte je révisais comme une folle, je tremblais et avant chaque DS, sur ma chaise je ne me sentais vraiment pas bien. J’ai commencé les séances de sophrologie avec Edith au milieu de la 2ième année préparatoire et elles ont beaucoup changé de choses. Les séances m’ont permises de prendre confiance en moi, de moins stressée et de rester plus zen. Apprendre à positiver et à respirer m’ont vraiment aidé chaque semaine. Au moment des concours j’étais certes stressée mais j’arrivais à me contrôler. Le stress était toujours en moi, mais il devenait du bon stress. J’avais de moins en moins de trous noirs sur des notions de cours que je connaissais par coeur et je me voyais réussir les concours. Avec la pression que je me suis mise j’ai eu quelques difficultés au concours mais j’ai réussi  à surmonter mes peurs et j’ai réussi du 1er coup à entrer en école vétérinaire. La sophrologie a changé ma façon de voir les concours et m’a permis de maîtriser mon stress, et elle me sert encore aujourd’hui. Merci Edith pour ces séances, merci de m’avoir appris comment me sentir mieux. »

Cécile

« Je découvre la sophrologie à un moment de ma vie où je me trouve fatiguée par 4 heures de transport en commun, par mon poids que je n’arrive pas à perdre, par le stress du travail, des responsabilités.

Après 16 séances de sophrologie le résultat dépasse mes attentes. Je suis beaucoup plus sereine, prends plus aisément du recul face aux situations/gens difficiles. Les exercices se memorisent naturellement et se mettent en place presque instinctivement. Ce qui est plus étonnant encore est que mon entourage professionnel, familial, personnel remarque ce changement et chacun prend plaisir à me faire des éloges….  »

Lise

« Si je devais résumer mon évolution en sophro, je dirais que je suis passée des perplexes, parce qu’adepte du « soigner le corps pour que le corps aille mieux », et peu convaincue de pouvoir faire évoluer cette croyance bien ancrée depuis des années, aux adeptes de la sophrologie. Je suis convaincue à présent qu’avec quelqu’un pour vous guider, on peut donner des clés à l’esprit pour un mieux-être général et réel.Aujourd’hui, je prends de plus en plus conscience de ressentis et d’émotions qui m’aident à mieux appréhender et donc mieux gérer mon quotidien, et ainsi à me sentir plus positive. Je vis le moment présent, je me comprends mieux et donc m’accepte mieux, je prends plus de recul… Bref, je respire enfin!Mais je n’essaierai pas de convaincre qui que ce soit de se lancer parce que c’est une démarche personnelle, et d’ailleurs, autant je ressens tout le bien-être que la sophro m’apporte au quotidien, autant cela me reste difficile de l’expliquer quand on me demande comment j’ai pu autant évoluer en quelques mois.Cependant si je peux être le petit coup de pouce qui vous fait dire « ben après tout, pourquoi pas » (comme on l’a fait pour moi et d’ailleurs: MERCI!), alors je vous suggère au moins d’essayer… Edith fera le reste! « 
Olivia

Je suis toujours un peu vigilant face aux nouveaux “trucs” à la mode, même si la sophrologie a aujourd’hui largement dépassé ce statut réducteur…Mais, ma curiosité aidant, je compte aussi souvent sur mon discernement pour vivre et expérimenter les choses et en faire mon propre avis. Un jour, une opportunité se présente par une amie qui me présente Edith. “Elle est en train de monter son cabinet, qu’est-ce que t’en penses, ca te dit d’essayer?” Et pourquoi pas tiens?Sans aucun à priori sur la discipline dont j’avais vaguement entendu parler, effleurée notamment lors de la grossesse de mon amie mais sans m’y impliquer vraiment, je souhaitais aller un peu plus en profondeur.Car comme beaucoup de choses, lorsque l’on reste en surface, difficile de se faire un avis. 8 mois que j’ai commencé, et si je continue, c’est que la pratique fait aujourd’hui partie intégrante de ma vie quotidienne!

La sophro, ca ne s‘explique pas, ca se découvre, ca se vit! Fermement décidé à être heureux, à retrouver d’avantage d’harmonie intérieure, extérieure et avec la nature, la sophro fait partie des quelques outils dans ma vie pour se reconnecter à soi et surtout au présent, vivre pleinement les moments, renouer avec le soleil plutôt que la grisaille, travailler sa confiance en soi, emprunter le chemin du bien-être…Je cueille le plaisir aujourd’hui là où il est, dans la plupart de mes gestes banals du quotidien.

Je me projette dans les situations potentiellement difficiles de ma vie personnelle ou professionnelle pour mieux les appréhender. Associer la pratique régulière de la sophrologie à d’autres pratiques comme le Tai Chi Chuan et la Communication Non Violent m’assure une complémentarité parfaite dans ma démarche personnelle de construction de vie!!!

Paul

Je pratique la sophrologie depuis 6 mois avec Edith, et les bienfaits sont multiples. A court terme c’est une détente, un temps que je consacre à moi à mon corps  et à mon esprit, à axer mes pensées sur le ressenti et surtout sur le positif.

A plus long terme c’est un art de vivre, apprendre à respirer tout le temps, prendre son temps, prendre  du recul, agir plus sereinement et plus consciemment. C’est un outil qui m’aide à me « poser », à éviter ou atténuer les pics de stress. La sophro m’apprend à mieux me connaître et à voir les aspects positifs dans toutes les situations.

Marion

« Stress, crises d’angoisses, manque de confiance en moi, une forme de dépression cachée ou non avouée, perte de poids, insomnies, repli sur moi, enfermement,  tout cela suite à un divorce, et une nouvelle vie seul. Des traitements pour mieux dormir et me détendre, qui n’ont servi à rien à part perdre totalement confiance en moi.

J’avais entendu parler de la sophrologie. Je ne connaissais pas mais je décide de me renseigner pour voir ce qu’elle pouvait faire pour moi. J’ai pratiqué quelques séances par mois et chez moi je refaisais certains exercices. Plus on s’entraîne plus on maîtrise son corps et ses émotions pour enfin reprendre confiance en soi et vivre.

Au fil des séances je me suis senti changé, plus en confiance avec moi-même, moins oppressé, les crises et poussées de stress et angoisses ont fini par s’espacer puis s’effacer.

Le changement n’est pas immédiat il faut faire un gros travail sur soi, de prise de conscience entre toutes les parties du corps, pour retrouver une harmonie et un équilibre. C’est grâce à la sophrologie et à la patience d’Edith qu’aujourd’hui je dors beaucoup mieux, je suis moins stressé et repris confiance en moi »

 

Pierre